Estime de soi

L'estime de soi correspond à la reconnaissance de sa propre valeur ou au regard que l'on porte sur soi. C'est une notion primordiale en terme de bien-être et d'équilibre psychologique. Quand elle est positive, cela nous permet de nous sentir bien dans notre vie et de faire face aux difficultés que l'on rencontre. Lorsqu'elle est négative, cela peut impacter notre quotidien, créant des désagréments et une souffrance (difficultés à faire des choix, à accepter de faire des erreurs). Il est important de ne pas confondre l'estime de soi avec la confiance en soi qui correspond à la reconnaissance des ses propres compétences (succès et échecs). L'estime de soi est présente tout au long de notre vie. Elle commence à se former dès l'enfance (0-3 ans) jusqu'à l'age adulte et se construit au travers des interactions avec sa famille et son environnement social. Ainsi, la façon dont la famille et les amis pourront interagir (remarques, compliments, reproches) avec l'enfant aura une influence sur sa perception de lui et donc son estime de lui-même. Le manque d'estime de soi représente un symptôme de certaines pathologies plus larges comme les troubles des apprentissages, la dépression ou encore l'anxiété. Le manque d'estime de soi pourra avoir des répercussions sur différents aspects de la vie (performance à l'école et au travail, relations personnelles). Les études montrent qu'avec une mauvaise estime de soi, on éprouve d'avantages de difficultés à s'engager, à réaliser des actions/choix, on abandonne plus vite face aux difficultés et on a une plus grande tendance à remettre les choses à plus tard (procrastination).

 

Le psychologue peut accompagner le patient face à un manque d'estime de soi en lui apprenant certaines stratégies pour mieux gérer ses ressources, nécessaires à un meilleur équilibre psychologique. Durant ce travail avec le patient, il ne s'agit pas de faire des reproches à l'entourage du ou aux intervenants (éducateurs/enseignants). Le psychologue aide le patient à comprendre les blocages psychologiques qui le freinent dans son quotidien, lui permettant de transformer les modes de fonctionnement et de réaction acquis au cours de son développement personnel. La mise en situation et les jeux de rôle amènent le patient à comprendre et identifier les pensées et émotions qui impactent son estime de lui-même.